Déroulement d'une séance

Comment se passe une séance de kinésiologie ?

Aucune séance de kinésiologie ne se ressemble. Elle commence par un temps de parole. C’est un travail sur mesure adapté aux besoins et à la demande de la personne.  Vous êtes allongé, habillé sur une table de massage sans vos chaussures. En étant éveillé et pleinement conscient, nous définirons ensemble un objectif précis et clair, pour vous permettre d’envisager et d’engager un changement tangible et mesurable.

L’outil de base est le test musculaire. Une pression manuelle, douce appliquée sur un muscle permettra de mettre en évidence un stress en lien avec l’objectif fixé. Le «dialogue» peut alors commencer avec la mémoire du corps. L’intérêt est de remonter à l’origine du stress car il peut y avoir des effets dans le présent. Le cheminement se fait en fonction des réponses que le corps apporte et selon des protocoles de correction bien définis.

 

La personne n’est pas dans l'obligation de raconter sa vie. Le corps sait précisément ce dont il a besoin. La séance terminée, la personne ressent un apaisement, une détente qu’elle est en mesure d’évaluer par rapport à l’objectif de départ. Des exercices d'ancrage peuvent être proposés et être effectués à la maison. Le consultant est libre de choisir ou d’arrêter les séances, il n’y a aucune dépendance vis-à-vis du kinésiologue. La personne est responsable de son bien-être. Le kinésiologue est un facilitateur, un aidant celui qui ouvre les portes que la personne est libre de franchir, ou pas …

Ethique et déontologie

Accompagnement et prévention

La kinésiologie n’établit ni diagnostic, ni traitement, ni prescription médicale et n’est pas présentée comme un substitut à des traitements médicaux ou paramédicaux.

 

Le kinésiologue n’est pas un médecin,  et ne promet aucune guérison de symptôme ou maladie. Une personne sous traitement médical ne doit en aucun cas l’interrompre sans l’avis de son médecin traitant.

La kinésiologie se veut préventive et éducative.

La kinésiologie laisse à la personne la liberté et la responsabilité des changements.

La kinésiologie accompagne la personne dans la recherche de solutions qui lui sont propres.

La Kinésiologie n’est ni une religion, ni un dogme, ni une philosophie, ni un parti politique, ni un passe-temps ou un hobby.

Le test musculaire utilisé en kinésiologie ne prédit pas l'avenir.

 

Etant membre du SNK (Syndicat National des Kinésiologue) et en accord avec le Code de Déontologie de la profession, le test musculaire n’est jamais utilisé pour : 

- Interpréter, affirmer, détecter ou induire une ou plusieurs vérités sur des événements du passé dont le consultant n’a pas souvenir ou voir un quelconque futur.

- S'opposer à des choix, des décisions personnels.

IMG_20210531_121421.jpg