Allergies et nutrition

Petit rappel, le kinésiologue ne peut pas poser un diagnostic médical. Il peut déterminer si une substance perturbe le test musculaire, mais ne peut pas diagnostiquer une allergie et donc provoque un déséquilibre pour le corps. Le kinésiologue parle alors de sensibilités.

Il existe deux paramètres qui déterminent la méthode à employer. Avons-nous affaire à des sensibilités multiples ou isolées ?

Dans le cas de sensibilités isolées, une investigation est effectuée à chaque source de sensibilité. Suivant l'origine et le passif de la personne, des méthodes différentes sont utilisées pour enlever le stress de leur corps en accord avec l'élément qu'il ressent comme une agression. 

 

Cela peut-être des corrections :

- physiques,

- nutritionnelles,

- émotionnelles.

Pour les sensibilités multiples, un travail de fond est effectué pour comprendre ce qui rend la personne hypersensible en recherchant les facteurs sous-jacents. Le test musculaire est utilisé pour déterminer si il y a des déficiences en vitamines favorisant des sensibilités, des perturbations au sein du système énergétique du corps, du système digestif, etc... En prenant en compte les facteurs émotionnels. Une fois le travail de terrain effectué, nous pouvons réaliser un travail plus ciblé sur ces sensibilités.

Le test nutritionnel permet de vérifier la sensibilité du corps par rapport à une substance et de déterminer ce qu'il faut utiliser pour rééquilibrer et si cette substance est correctement gérée par le corps. Un travail sur les priorités dans l'alimentation ainsi que les dosages est également possible. 

Ces tests ne peuvent être utilisés sur des médicaments. Seul le médecin est habilité à prescrire, modifier ou  interrompre un traitement médical. Le kinésiologue travaille avec des aliments pouvant être introduits dans l'alimentation courante plutôt que des compléments alimentaires.

smoothie vert
Antipasti de légumes